Adam, guitariste de Latitudes : « Freddie Mercury est le meilleur frontman au monde »

Latitudes1

Latitudes est le premier groupe de metal instrumental à m’avoir mis une telle baffe. Agonist, leur premier album sorti en 2009 sur Shelsmusic les a imposés comme un groupe à suivre dans une équipe à suivre. Individuation, chroniqué en ces pages, est l’un de mes disques metal favoris de l’an 2012. Il a été sacré dans de nombreuses revues comme Kerrang, Terrorizer, Rock-A-Rolla, etc. Sinon, personne n’en a beaucoup parlé en France. J’ai posé quelques questions rapidos à Adam Crowley, le guitariste du quintet basé à Londres, pour en savoir un peu plus.

Adam Crowley, c'est lui.

Adam Crowley, c’est lui.

Theo : Salut Adam. Bon, pour ceux qui ne vous connaissent pas, veux-tu présenter Latitudes ?

Adam : Salut. Latitudes, c’est Mike Davies à la batterie, John Lyon à la basse, Richard Harper aux claviers, Tim Blyth et moi-même, Adam Crowley, aux guitares. Nous nous sommes formés sous le nom de Latitudes en 2006 et provenons chacun de différents lieux de l’Angleterre.

Votre premier LP, Agonist, se posait déjà là. Pourtant, Individuation est, selon moi, un disque encore meilleur. Qu’en pensez-vous ?

Quand nous avons écrit et enregistré Individuation, nous avons voulu explorer de nouvelles idées, aller plus loin que le son que nous avions établi sur Agonist. Nous sommes satisfait d’Individuation, mais nous allons trouver un moyen de rendre notre prochain disque encore meilleur…

Individuation Cover

Dans vos deux disques, les quelques parties vocales n’ont rien à voir avec celles des autres groupes. Adam Symonds est votre chanteur et il ne chante que sur une poignée de pistes. Pouvez-vous nous parler de son travail au sein de Latitudes ?

Les vocals sont une différente manière d’élargir l’expérience auditive d’un de nos disques. Nous en incorporons pour rendre certains passages plus émotifs, je pense. Adam s’est manifesté avant que nous n’enregistrions Agonist et nous avons travaillé Antechamber et Hunting Dance ensemble. Ses parties vocales sonnaient. Vraiment. Depuis, nous faisons appel à lui à chaque fois que nous estimons qu’une chanson nécessite une voix chantée par-dessus. Mais nous avons tout de suite décidé que si nous devions utiliser des vocaux, ils ne seraient pas chantés dans le style metal typique. En fait, au début de la carrière de Latitudes, nous avions même commencé avec deux chanteurs. Mais ça ne fonctionnait pas vraiment avec eux et puisque nous avons très vite voulu jouer live, nous avons simplement continué sans aucun chanteur. Aujourd’hui, Adam fait parfois quelques concerts avec nous.

Photo par Ryan Dalton Rodrigues

Photo de Ryan Dalton Rodrigues

Votre musique est plus ou moins une sorte de doom/sludge/post-machin/metal. Je suppose que que vos influences sont diverses et variées, non ? Qu’est-ce que vous écoutez ?

Tellement de choses différentes, en fait. Là, tout de suite, je suis en train d’écouter le dernier album de Converge. Il est génial (Grave, ndr). Converge est l’une de nos majeures influences. Et c’est probablement l’un des seuls groupes que nous ayons tous les cinq en commun. Il y a aussi des groupes de prog rock. Rush, Yes, King Crimson et Camel, c’est ce qu’on écoute sur la route avant de monter sur scène. Certains d’entre nous ont grandi avec Morbid Angel, EmperorNapalm Death, Will Haven et Deftones. Et tout dernièrement, nous avons été influencés par davantage de Black Metal moderne comme Krallice, Deathspell Omega et Leviathan.

Latitudes flyer

J’espère vraiment vous voir jouer live un jour. Des dates de prévu en Europe pour 2013 ?

J’espère que ça arrivera, oui. A l’instant, nous n’avons encore rien de confirmé à ce sujet, même si nous travaillons dessus. Pour de nombreuses raisons, c’est pour le moment difficile de nous réunir tous les 5 dans la même pièce.

Ryan Dalton Rodrigues again

C’est quoi la suite pour Latitudes ?

Nous travaillons sur de nouveaux morceaux, en ce moment. Nous avons d’ailleurs deux chansons qui sont presque tout à fait terminées. Nous jouerons live quand les bonnes opportunités se présenteront. J’espère que nous pourrons jouer un peu plus souvent que par le passé…

Tes 5 disques favoris

Dernière question : parle-moi des 5 disques qui ont fait de toi le mec que tu es aujourd’hui.

C’est difficile ! J’aurai préféré que tu m’en demandes 15 ou 20 au moins… Mais bon, voilà :

metallica-ride-the-lightning

Metallica – Ride The Lightning – 1984

C’est le premier album de Metallica que j’ai écouté. J’avais 13 ou 14 ans et il a changé ma vie. La plupart des gens suggéreraient plutôt que Master Of Puppets est meilleur – et je l’aime aussi beaucoup – mais Ride… m’a ouvert l’esprit. The Call Of Ktulu m’impressionne encore. J’étais obsédé par les riffs de James Hetfield, et ça a sûrement à voir avec tous les riffs en palm-mute que nous avons. Haha. En parlant de ce genre d’influences, je dois aussi rendre hommage à Dave Mustaine (de Megadeth, ndr), particulièrement pour les albums So Far, So Good, So What et Rust In Peace. Je sais que Tim (l’autre guitariste de Latitudes, ndr)a passé beaucoup de temps à écouter Rust In Peace quand il était jeune lui aussi.

yes-close

Yes – Close To The Edge – 1972

Quand j’étais à l’école, mon arrêt de bus se trouvait juste à côté d’un magasin de disques. J’y passais souvent des heures entières après les cours. Ils vendaient la plupart du catalogue de Yes et de King Crimson à bas prix, alors je m’y suis mis. Mon père est organiste dans une église et il a appris les parties de Rick Wakeman (celles du milieu de la piste Close To The Edge) pour les jouer à mon mariage… Il a aussi composé des parties pour la chanson Metabolic Pathways sur Individuation (une piste titanesque, ndr).

album-jane-doe

Converge – Jane Doe – 2001

Converge est l’un des seuls groupes sur lesquels nous sommes tous d’accord. Quand cet album est sorti, je n’avais jamais rien entendu d’aussi intense ni d’aussi bouleversant. J’écoutais pas mal de death metal et de grindcore à l’époque et pourtant… c’est la chose la plus extrême que j’avais jamais entendue. C’est après avoir connu Jane Doe que je me suis mis à certains groupes comme Cave In, Knut et Botch, par exemple.

katatonia

Katatonia – Tonight’s Decision – 1999

Un album que j’ai bien trop écouté – avec Judgement d’Anathema – lorsque j’étais à la fac. Ça convenait parfaitement à mon moral morose à cette époque.

Greatest+Hits+Parlophone+Queen_Greatest_Hits

Queen – Greatest Hits – 1981

C’est la première cassette que j’ai acheté quand j’étais gamin. Et d’ailleurs la seule musique que j’avais puisque j’étais vraiment jeune et n’avais pas d’argent pour en acheter davantage. Je connais ce best-of absolument par coeur. Je l’ai d’ailleurs racheté en CD après que la bande ait lâché. Encore aujourd’hui, Freddie Mercury est le meilleur frontman du monde. Et le jeu de Brian May m’envoie encore des frissons le long de la colonne. C’est assez marrant mais la chanson que je préfère de Queen en ce moment, The Prophet’s Song, ne se trouve pas sur le disque…

Propos recueillis par Theo.

Wanna speak ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s