Haut&Court – La Vie – 2012

Rorschach must die.

Rorschach must die.

Math/crust/metal/HxC  from Strasbourg, France.

Sorti chez personne pour le moment, accessible depuis leur Bandcamp ou Facebook.

L’histoire de Haut&Court, c’est une histoire qui en rappelle d’autres. Trois gars décident de jouer de la musique ensemble et de donner un nom bad-ass à leur groupe. Math, crust, metal, grind et hardcore : ils décident de ne pas choisir. Sauf que tout va très vite pour eux : il ne faut pas 6 mois de répèt’ et deux jours de studio à ces trois coreux-là pour accoucher La Vie, leur premier EP gorgé de riffs assassins. Détail.

6 pistes composent La Vie, un titre un peu pompeux pour une douzaine de minutes d’hyper-violence. 12 minutes, c’est exactement parfait pour imaginer la petite saynète suivante. Imaginez le tableau : entre à ma droite un crew hardcore résolument déterminé qui aurait ramené tous ses cousins (math, crust…). Ambiance tier-quar. A ma gauche, une bande de metalheads tout de cuir vêtue débarque à son tour sur une chanson de Slayer, la barre de fer à la main. L’impact est imminent. En fait, il ne vous reste qu’à appuyer sur « play ».

Et dès le début de l’EP, c’est bien simple, cette métaphore ne me quittera plus. De D-beat en blastbeat, ça ne s’arrête jamais : la baston entre le plus féroce des hardcore et le plus léthal du metal se foutent sur la gueule en moins de temps qu’il n’en faut pour faire cuire une pizza. Haut&Court joue du Hardcore comme Cephalic Carnage (Let It Burst), du grind comme Converge (Wasted Time For Wasted Minds), du Black Metal comme Cowards (This Genesis), du crust comme Nasum (Krokodil) et du bordel comme Botch (un peu partout). Un concept ? Non : le chaos comme fil rouge. Strasbourg et Bâle comme racines, le monde entier à affronter.

Les attaques soniques du trio sont remarquablement soutenues par les coups de savate francs et secs de Ravind à la batterie. Frappant : la violence de Haut&Court ne semble pas dirigée sur une cible en particulier, mais bien frapper au hasard sur tout ce qui passerait à portée. Un peu comme un ours blessé mais furieux. Furieux et réclamant vengeance auprès des habitants du camping. Arnaud, fort de ses vocaux type « boucher-des-Carpates-en-maraude », s’est d’ailleurs laissé le soin de prévenir tout le monde : Haut&Court est en colère. Ses paroles sont éructées façon grindcore, le flow sur le fil et les cordes vocales prêtes à rompre. Les textes du chanteur ? « De la philo de comptoir », selon Arnaud lui-même. « Ça traite surtout des valeurs qui nous tiennent à coeur, mais j’essaye de tourner cela dans différentes dimensions. Par exemple, par rapport à la tolérance, je pars du fait qu’on viens tous du même gangbang moléculaire… ».

Le Bon, la Brute et le Truand.

Le Bon, la Brute et le Truand.

Gros sur la patate.

« Comptoir », « gangbang », « tolérance »… On se dit que ces gars-là ont des choses qui leur pèsent gros sur la patate. Ainsi, le groupe débite : il ne laisse pas un instant de répit à l’auditeur pour s’arrêter sur la finesse d’un riff ou la subtilité d’un plan de batterie. Haut&Court fonce à toute allure, mitraillant l’auditeur de ses complexes schémas musicaux en mouvement perpétuel. C’est dommage : il y aurait de quoi calmer le jeu et faire monter la tension sur ces quelques passages mi-tempo dont La Vie est parsemé. D’un autre côté, l’effet rouleau-compresseur est assumé et le disque parsème son chemin de violence et de brutalité. Sans pitié.

La suite ? Un album pressenti pour mars 2013, des concerts dès janvier et… une signature tant espérée sur un chouette label. « On sortira quelque chose de bien plus abouti », annonce Arnaud. Je me le dis tous les jours : je suis impatient de savoir ce qu’il y a après La Vie.

7,5/10

Theo.

Une réponse à “Haut&Court – La Vie – 2012

Wanna speak ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s