Black Metal is alive : Liturgy – Aesthethica – 2011

Les petits ménages de printemps ont ramené dans ma chaine hifi trois groupes de black hors du commun qu’il est bon de se remettre dans les oreilles de temps en temps. Les vieux geignards se rapprochent déjà en arguant que « c’est pas du black ! ». Comprenez “les mecs se la jouent pas panda évilo-SM”.

Ben ouais, ils en ont eu marre du sur-place, alors ils sont partis écouter autre chose avant de revenir au bercail. Aujourd’hui, Aesthetica de Liturgy.

Merci d’exister les gars.

Un visuel un rien opportuniste, peut-être.

 

Cet album est celui des questions sans réponses. Comment une jaquette blanche et dorée comme ca peut aussi bien évoquer le contenu du disque, qui plus est lorsque c’est du black metal ? Comment des hippies comme eux (la tête pensante du groupe se nomme Hunter Hunt-Hendrix, eh oui…) peuvent pondre un tel condensé de violence ? Comment le label de Tortoise peut-il sortir un disque d’une heure et quart qui ne présente pas moins de cinq minutes en dessous de 180 bpm ? Comment des fans de black peuvent ils chier à ce point sur un des disques les plus jouissifs du genre ? A propos de chier, je crois que c’est justement sur 90% des sorties black de ces 10 dernières années que Liturgy vient de se lâcher.

 

Arnaud.

 

Wanna speak ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s