Black Metal is alive : Krallice – Dimensionnal Bleedthrough – 2009

Les petits ménages de printemps ont ramené dans ma chaine hifi trois groupes de black hors du commun qu’il est bon de se remettre dans les oreilles de temps en temps. Les vieux geignards se rapprochent déjà en arguant que « c’est pas du black ! ». Comprenez “les mecs se la jouent pas panda évilo-SM”.

Ben ouais, ils en ont eu marre du sur-place, alors ils sont partis écouter autre chose avant de revenir au bercail. Aujourd’hui, Dimensional Bleedthrough de Krallice.

Merci d’exister les gars.

 

 

 

Entre ma première écoute de Streetcleaner et ma première claque sur du Godflesh, il y a au moins eu trois ans d’écoulés. Pareillement, Dimensional Bleedthrough est resté deux ans dans mon ordi avant de me scotcher par le plus grand des hasards.

Au premier abord, Krallice a pourtant tout du groupe
chiant. Prog’, en gros. Et puis on se laisse aller au-delà des riffs conventionnels qui peuplent souvent les premières minutes des chansons et on découvre des chansons à tiroir où les ambiances se succèdent au fil des chevauchées héroïques, toujours jouées sur deux lignes (trois en comptant cette basse ahurissante), rappelant Blut Aus Nord ou Wolves In The Throne Room.

Krallice est l’un groupe les plus talentueux de cette nouvelle génération Black Metal.

 

Arnaud.

 

Wanna speak ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s